Voler Mieux, les Tasiens au Lachens

Il aura fallu une bonne dose de patience et un peu de bol; les prevs annonçaient du vent partout, et il y en a eu sur le toit du Var. Mais Eole nous à laissé un créneau! et nous l’avons pris, entre quelques gouttes.

Participation record; nous étions 11 pour ce déplacement lointain chez nos amis du Lachens . Faut dire que le rendez-vous là-haut avait été fixé a une heure inhabituelle pour les Tasiens: 8h30! Mais les prev laissaient entrevoir les conditions acceptables pour le programme concocté par le Martial, le moniteur très expérimenté de l’endroit.

L’accueil des locaux est au top; café, biscuit, navette avec chauffeur (en mauvais état le William, grippé, mais présent!).

Tour de table; les pratiques sont très différentes. De « vieux » pilotes, un débutant, des pratiquants « loisirs » et « loisirs appuyés ». Tous ici avec le désir de tirer profit de cette séance de révisions?

Hélas, le vent du nord nous a renvoyé sur les bancs de l’école (la salle des Fêtes de La Roque Esclapon) pour une séquence tableau blanc d’une matinée; au programme: préparation du vol, visite prévol, décorticage des phases du décollage.

A midi le vent tourne, on se rapproche de la bonne orientation mais la vitesse est encore là et de jolis cums se forment , et se regroupent: la pluie annoncée n’est pas loin. Picnic express sur l’herbe.

Direction la pente-école, c’est récréation. Mais pas que.. les petits exercice de maîtrise des phases du deco, de conduite de voile, et le slalom vont nous surprendre: ça n’a l’air de rien, mais ça demande de la concentration, des efforts, et finalement du travail, et de l’équilibre instable. Le cahier de texte est bien rempli.. Maintenant, quand ça vole pas, je sais quoi faire (et ça me donne une idée pour plus tard). Martial et Gaylor au debrif, tout va bien, ils ont l’oeil.

16h00, apres le goûter, la synthèse: le deco Sud est le bon, mais il n’inspire pas tout le monde: petit coup de fatigue? crainte des virga? . Au moins on n aura pas le problème des arbres en bordure du deco W. L’air est vif, l’ oeil des vautours aussi. On a des spectateurs-randonneurs (je n aime pas trop ça). Tout ce petit monde passe et nous voilà en l’air ! Gaylor à la supervision du déco, va mettre en l’air le « débutant » , Martial en bas qui prend des notes sur notre approche-posé. (va pas être déçu)

La masse d’air est multi-couches, c’est pas la « conflu », S léger travers D au déco,le vent de SW l’emporte et ca tient pas mal. On peut tester les oreilles, on lache, ça remonte… Au final entre 20 et 45 mn au frais (1700m, la neige au Nord et plus beaucoup de ciel bleu). Pour poser, beaucoup de place et peu (ou pas!)de vent.

Au final, on na pas été bons dans les approches, c’est Martial qui l’a dit; (surtout moi, mais j’ avais prévenu tout le monde le matin). C’est vrai qu’il y a plus de volume et plus de choix qu’à Tasie. Du coup, on s’est éparpillés. Et poser ailleurs qu’en haut ou qu’au fond, ça change la donne.

Retour sur terre. Plein de choses à noter, des exercice à refaire. Des trucs en plus. Bilan positif ! A refaire les amis !

Un grand merci au club du Lachens pour l’accueil, la pente-ecole, la navette, le fusible. Bravo Martial et Bernard d’y avoir cru avec moi, malgré la cata annoncée coté ciel. Merci à tous d’avoir joué le jeu. Notre sécurité est notre priorité. Merci Claude pour les photos!

LA trace du jour

Le Nord Toujours….